top of page

Adopter l'état d'esprit d'un auteur

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j'accompagne les auteurs de l'idée à la publication de leur histoire, en associant l'aspect thérapeutique lorsque le besoin s'en fait sentir. Bien entendu, aller au bout de son rêve n'est pas toujours simple pour nombre d'entre eux.


Je souhaite ici vous communiquer quelques précieux conseils pour passer du rêve à la réalité de tenir votre ouvrage dans les mains et surprendre votre entourage.


Les difficultés souvent recensées parmi les auteurs

 

Certes, écrire n'est pas toujours aisé, et nombre d'auteurs peuvent ressentir une certaine solitude, vécue comme un poids.


Le syndrome de la feuille blanche peut également être un frein pour amener son projet jusqu'au bout.


Je retrouve aussi la baisse de motivation, au fil des semaines et des mois, amenant à l'abandon du livre. Franchement, c'est dommage ! L'auteur se pénalise lui-même et peut culpabiliser durant un long moment.


Ecrire son récit de vie amène à revivre certaines situations désagréables, voire traumatisantes, et forte peut alors être l'envie de tout envoyer balader. Or, c'est l'inverse qu'il convient de faire, pour utiliser l'aspect thérapeutique de l'écriture.


 Je vous propose, ci-dessous, quelques pistes de réflexion et des solutions efficaces pour surmonter ces épreuves et arriver au bout de votre rêve.


La visualisation

Je vous invite à réaliser un tableau de visualisation en réalisant un montage avec des photos de vous tenant votre livre dans les mains. Imprimez ce tableau en plusieurs exemplaires, mettez le en fond d'écran de votre téléphone, de votre tablette et/ou de votre ordinateur pour le voir le plus souvent possible. Votre inconscient est ainsi conditionné pour conserver la motivation nécessaire tout au long du processus d'écriture.


L'écrit motivant

Pour compléter l'exercice ci-dessus, vous pouvez écrire un petit texte ou mantra de motivation, du style : "Je suis très fier de tenir mon livre dans les mains", "J'ai réussi à aller au bout de mon rêve en écrivant mon histoire", "Mon livre voit le jour, je suis heureux de le présenter à mon entourage"... Ecrivez selon votre intuition, votre vibration. Ce mantra vous aidera à conserver la motivation jusqu'au bout. Relisez le aussi souvent que possible, principalement lorsque votre moral est en berne.


La routine d'écriture

L'expression : "la répétition amène au succès" est bien réelle. Tel un sportif, il ne suffit pas d'écrire un jour et plus rien pendant un mois. La régularité est la meilleure garante de votre réussite. Faites un rituel, chaque matin, de l'écriture. Par exemple, vous pouvez noter, dès le réveil, toutes les idées qui surviennent, noter votre rêve avant qu'il ne s'efface ou autre, mais écrivez. Consacrez un temps (même un quart d'heure) à écrire en prenant votre café du matin ou pendant une pause déjeuner. Créez un rituel facilement réalisable dans votre journée et respectez le durant au moins 21 jours, afin de créer une nouvelle habitude. Vous verrez, c'est très efficace.


J'imagine, en écrivant cet article, votre ego vous dire : "Mais tu n'as pas le temps". Ok, vous avez, comme beaucoup d'entre nous, un emploi du temps bien chargé et vous ne souhaitez pas en rajouter. Je comprends, j'ai longtemps vécu ainsi. Malgré tout, regardons la notion de temps autrement. Soyez honnête envers vous-même et notez, en toute sincérité, le temps passé, sur la dernière journée et/ou la dernière semaine, à réaliser des tâches futiles qui vous éloignent de votre projet d'auteur (réseaux sociaux, jeux inutiles...) Combien de temps leur avez-vous consacré ?


Serait-il possible de consacrer, maintenant, même la moitié de ce temps-là à écrire ? Vous verrez, cet exercice est puissant et vous aidera à prendre conscience du temps précieux que nous perdons tous en futilités !


L'organisation

Bon d'accord, j'étais assistante dans une autre vie et l'organisation faisait partie (et fait encore partie) de mon quotidien. Malgré tout, elle mérite une attention toute particulière car elle est efficace et nous aide à nous recentrer sur l'essentiel.


Comme la routine d'écriture, l'organisation est l'un des leviers de motivation efficace, malgré sa simplicité. Je vous propose d'adopter un agenda papier (je les conçois depuis 5 ans mais là n'est pas le sujet).


Le dimanche soir, visualisez votre semaine et bloquez des temps d'écriture dans la liste des priorités. Respectez les impérativement. Accueillez ces temps comme des moments pour vous.


En fin de semaine, faites le point sur vos priorités : les avez-vous respecté ? Sinon, pourquoi ? Que pourriez vous mettre en place pour, la semaine suivante, honorer ces temps d'écriture si précieux pour votre projet de livre ?


La discipline est un élément très important et bien plus bénéfique que la déception d'abandonner ce projet qui vous tient à cœur, qu'en pensez-vous ?


Le cahier de notes

Dédiez un cahier à votre futur livre. Non pas pour l'écrire à la main, bien entendu, mais pour palier au syndrome de la page blanche. Je m'explique.


Si vous dégagez du temps, même pas longtemps chaque jour pour votre séance d'écriture, si vous organisez votre agenda pour éviter les dérapages avec des activités inutiles, vous améliorez votre mindset (état d'esprit) et vous placez en mode "warrior" et non "procrastination".


Ajoutez un petit carnet ou un cahier dans lequel vous allez noter :

  • Pourquoi je souhaite écrire ce livre ?

  • A qui je m'adresse ?

  • Quels messages ai-je envie de passer à travers mes écrits ? Pourquoi ?

  • Est-ce que j'écris au "Je" ou est-ce que je choisis un personnage fictif ?

  • Quel style d'ouvrage ai-je envie d'écrire ? Roman, autobiographie, récit, essai, guide... ?

  • Ai-je envie de le publier ou est-ce simplement pour mes descendants ?


Répondre à ces questions à l'écrit va mettre en Lumière votre réelle motivation et peut amener d'autres réflexions utiles pour la suite.


Je vous invite à conserver près de vous ce cahier afin de pouvoir y noter les idées, les souvenirs qui reviennent en mémoire. L'intuition est furtive, mieux vaut l'écrire avant qu'elle ne s'échappe. Vous pouvez également ajouter des situations particulières vécues, vos remarques lors d'une balade en forêt ou au bord de l'océan, vos réflexions devant une œuvre d'art ou le dessin d'un enfant. Soyez imaginatif et notez un maximum d'éléments, même s'ils vous semblent éloignés de votre futur livre. Vous vous étonnerez vous-même.


Lorsque vous serez en panne d'inspiration, il vous suffira de piocher dans vos notes pour réactiver votre imagination ou vos souvenirs et avoir ainsi la matière pour continuer votre ouvrage. Ce petit cahier est une vraie mine d'or, ne le négligez pas.



Je peux vous accompagner bien entendu dans la réalisation de votre projet d'écriture, de l'idée à la publication. Ensemble, réalisons notre rêve !

Cliquez sur l'image pour en savoir plus




 

 

Retrouvez mes autres articles


 

 

 

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page