top of page

Le pouvoir de l'écriture

L’écriture peut être utilisée pour traiter la dépression, l'anxiété, le burn-out/burnout ou autre arrêt brutal que la vie nous impose lorsque nous n'écoutons pas les signes avant-coureurs de notre corps physique. Dans notre quotidien, nous pouvons aussi l'utiliser facilement pour libérer cette surcharge mentale si facilement installée dans notre société actuelle.


Une alternative simple et accessible à tous

L’écriture est considérée comme une thérapie, au même titre que la danse, la musique, le dessin, la peinture ou autre outil permettant de se libérer de cette surcharge mentale, à l'origine de nombreux maux physiques. Personnellement, je la pratique depuis ma plus tendre enfance...


Dans nombre d’hôpitaux psychiatriques, des ateliers d'écriture libératrice et thérapeutique sont proposés aux patients, afin de les aider à atténuer leur souffrance.


Les jeunes semblent particulièrement attirés par ce type de solution thérapeutique sans effet secondaire négatif, selon le rapport Pinterest Predicts 2023,


La libération émotionnelle, oui, mais pas que

Même en dehors d’un cadre thérapeutique, écrire fait du bien : carnets de note, journaux intimes, lettres… Poser des mots sur la feuille blanche permet de créer une distance avec les évènements, les situations pour faciliter la prise de recul.

  • Il est plus facile de coucher un projet sur le papier afin de mieux le visualiser et augmenter les sources d'inspiration, multiplier les idées pour le mener à bien.

  • Ecrire les pages du matin, selon Jean-Jacques CrèveCoeur, favorise les prises de conscience. Je suis une adepte de cette technique très puissante réalisable facilement. Le processus est simple : posez un cahier et un stylo sur votre table de nuit et dès le réveil, écrivez tout ce qui vous vient (un rêve, une idée, une pensée particulière, un souci…). Réalisez cet exercice au moins 21 jours et relisez vos écrits à la fin de cette période : vous serez probablement étonné des messages de votre inconscient et constaterez l'importance de tel ou tel sujet récurent.

  • Cultiver la gratitude en notant, chaque soir, trois choses bénéfiques de votre journée afin d e vous endormir sur une note positive

  • Débuter un journal intime dans lequel vous pourrez noter, au fil de vos émotions, vos ressentis, les messages de votre corps, vos idées, des situations spécifiques....


Feuille blanche ou clavier ?

Ecrire à la main sur une feuille ou un cahier est nettement préférable pour créer davantage de connexions neuronales et faciliter l'enregistrement d'information. Par exemple, lorsque vous assister à une réunion, une conférence ou écoutez un enregistrement, vous pouvez facilement noter les éléments clé pour mieux les retenir.


Lorsque vous tapez sur un clavier, vous créez 7 fois moins de connexions neuronales qu'en laissant aller votre stylo sur le papier. Bien entendu, l'écriture d'un livre ne se fera pas à la main, mais vous pouvez avoir, près de vous et en continu, un calepin sur lequel vous noterez vos idées pour ne pas les oublier.


L'écriture pour vaincre le burn-out/burnout, la maladie ou suite à un accident

En mars, début mon programme spécifique pour celles et ceux qui souhaitent comprendre pourquoi la vie les arrêtent brutalement, comment retrouver estime de soi et confiance en soi, comprendre les messages reçus et remonter la pente pour ne plus retomber. Pour une information plus précise, je vous propose d'en discuter plus amplement au cours d'un entretien individuel.





Retrouvez mes autres articles







Posts récents

Voir tout
bottom of page