Le pouvoir des mots

Attention aux mots que nous employons

Comme l'explique Jacques Martel, la façon dont nous pensons, les mots que nous utilisons pour nous exprimer influent considérablement sur notre futur. Notre cerveau ne fait pas la différence entre la réalité et notre imagination.


Il est important de prendre conscience que lorsque nous prononçons des mots, notre cerveau (conscient et inconscient) l'entend, tout comme les personnes alentour. La répétition accentue encore leurs effets.


Prenons un exemple

Certaines jeunes (et moins jeunes) aiment à prononcer l'expression "ça tue". Dans leur esprit, cela signifie "c'est bien, c'est extraordinaire"...

...mais...

... notre cerveau n'entend pas de connotation positive, bien au contraire. "Tuer = action de donner la mort". Regardons la définition dans le dictionnaire...


De plus, la répétition (plusieurs fois dans la même journée durant plusieurs jours/semaines/mois), induit des pensées destructrices inconscientes, qui reviennent à son auteur sous formes de complications, de galères dans sa vie.


Lorsqu'ils vivent des situations désagréables, voire très désagréables, ils ne font pas le lien entre leurs paroles répétitives "ça tue". Ils vivent parfois un véritable enfer.... qu'ils ont attiré.... avec leurs mots, contraires à leurs désirs, accentués par une intention particulière.


Pourquoi ?

Mes propos vont peut-être choquer plusieurs d'entre vous, mais il a été prouvé que les mots sortant de notre bouche ont un impact direct sur notre futur. C'est d'ailleurs le premier des accords toltèques "Que ta parole soit impeccable".


Jacques Martel insiste également sur l'importance de l'intention. Qu'on le veuille ou non, les mots sont porteurs d'une énergie propre. Ils ont toujours une incidence sur nous-mêmes et sur les autres, grâce (ou à cause) de l'intonation que nous y mettons en les prononçant et l'émotion ressentie chez son(ses) destinataire(s).


Personnellement, depuis que j'ai compris que mes paroles ont un impact direct sur mon quotidien (à plus ou moins long terme car les effets ne sont pas immédiats), je fais de plus en plus attention à mes paroles. Mais de temps en temps, même souvent, surtout les jours ternes, j'oublie cette vigilance. Et c'est justement pendant ces jours-là qu'il convient d'être le plus attentif à nos paroles.


Avez-vous déjà remarqué ce que nous appelons "la loi des séries" ? Nous recevons une mauvaise nouvelle qui altère notre moral et baisse notre garde. Nous focalisons sur cet élément négatif et en parlons, parlons, parlons à toutes les personnes côtoyées (famille, amis, collègues...). Que se passe-t-il ? Nous émettons des vibrations basses qui nous attirent (selon la loi de cause à effet) des expériences désagréables.


Si la pensée crée, le verbe manifeste

Les peuples indiens, amérindiens, asiatiques sont très attentifs à leurs expressions. Pour attirer le meilleur, ils ont créé des mantras qu'ils répètent régulièrement pour attirer ce qu'ils désirent ardemment.


Pour aller plus loin

  • Dans mon second livre, je vous transmets des listes de mots et expressions négatives et positives. L'objectif est d'être attentif(ve) à ce que nous disons, pensons. La vigilance régulière permet de transformer le négatif en positif.

  • Je vous propose aussi des ateliers d'écriture dans lesquels nous travaillons sur cet aspect.


Pour approfondir le sujet (et œuvrer sur d'autres techniques de libération émotionnelle), je vous propose de bénéficier des premières pages du livre gratuitement. Cliquez ici


Vous avez aimé cet article ? Commentez-le et partagez-le sur les réseaux sociaux pour aider les personnes de votre entourage

  • Youtube
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
  • Pinterest

© 2020 Créé par Marie-Pierre Mouneyres, DesLivresEtVous avec Wix