DE L'ENFANT DE LA HONTE À L'ÉCRITHÉRAPIE

Aujourd'hui, j'ai envie de vous raconter une histoire... vraie !


Il était une fois, une quinqua au lourd passé familial, vit, en 2015, une grosse rechute de burnout. Assistante de direction, elle répond avec enthousiasme aux besoins de tous, sauf aux siens. Son corps lui parle depuis longtemps, mais, comme toujours, elle ne l'écoute pas.

Les sciatiques se multiplient, trois hernies discales la bloquant régulièrement. Malgré tout, elle va travailler, sa grand-mère (qui l'a élevée), lui a parfaitement bien intégré certaines croyances limitantes telles que : "Il faut travailler dur pour gagner sa vie", "Il faut d'abord penser aux autres avant soi-même", "Il ne faut pas s'écouter, il faut continuer d'avancer"... et bien d'autres encore !


À près de 50 ans, elle commence à comprendre que les croyances de sa grand-mère lui ont toujours porté préjudice, l'empêchant de vivre pleinement sa vie. Durant un demi-siècle, elle se sabote en permanence, se refuse beaucoup de choses, vit dans la précarité, la frustration et la culpabilité.


En 2009, elle rencontre le développement personnel et peu à peu, comprend ses blessures émotionnelles liées à une enfance castratrice, son manque de repère masculin (elle ne connait pas son père) la freine considérablement et elle vit une relation compliquée avec la gente masculine. Plusieurs relations toxiques, associées à un investissement intense dans son travail l'amènent droit au burnout.


En 2015, un séminaire à Londres pendant 4 jours est la révélation dont elle a besoin : un véritable choc émotionnel, la marche sur des braises ardentes à 800° l'aident à franchir un grand pas sur le chemin de son évolution et la cicatrisation de ses blessures. A son retour, elle négocie sa rupture conventionnelle et se terre chez elle pour écrire son histoire.


Le miracle se produit. En réouvrant les portes de son inconscient, de nombreux détails remontent à la surface, l'écriture est libératrice. Les vagues émotionnelles sont intenses, mais elle va au bout de son projet et publie, au printemps 2016, son premier livre Enflin libérée


Elle démarre alors son métier écrithérapeute pour accompagner les personnes à écrire leur histoire en associant l'aspect thérapeutique de l'écriture lorsque le besoin s'en fait sentir. Cette femme, vous l'aurez compris, c'est moi.


Je vous invite à découvrir mon histoire, l'été étant un moment propice à la lecture.


Mes lecteurs témoignent positivement de l'ouvrage : facile à lire, histoire prenante et poignante mais elle donne de l'espoir et prouve que tout est possible, même si nous partons de loin.


N'oubliez pas : VOTRE HISTOIRE EST VOTRE FORCE !


Retrouvez mes autres articles


47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout