Episode 4 : July décide...

July se remet en question

July est en arrêt de travail depuis quelques semaines maintenant. Ce burnout lui est, en réalité très bénéfique, malgré les souffrances physiques et morales. Elle a réalisé trois séances "Mots pour Maux" avec Marie-Pierre qui lui ont permis de comprendre les messages de son corps et regarder les choses autrement. La lecture du livre Enfin Libérée l'a aidée à remonter dans son enfance et à comprendre l'impact de l'absence paternelle dans sa vie d'adulte.


Sur les conseils de sa coach, elle a pris l'habitude de se poser régulièrement dans la journée, profitant d'être seule à la maison. Elle utilise ce temps privilégié pour se recentrer à l'intérieur d'elle-même, méditer, s'oxygéner dans la forêt derrière son domicile, lire et beaucoup écrire.


Pour la première fois de sa vie, elle accepte de prendre du temps pour elle, rien que pour elle. Loin des tourmentes professionnelles où son empathie envers les autres prenaient le dessus, à son détriment. Elle comprend qu'elle se négligeait, ne tenait pas cas de ses propres besoins et voulait, inconsciemment, obtenir la reconnaissance de tous en montrant le visage de la perfection. Aujourd'hui, elle voit l'énorme erreur d'agir ainsi, elle détecte le manque de respect de sa propre personne. Cependant... chassé le naturel, il revient au galop !


July ne trouve plus sa place

Comme tous les ans, elle organise, chez elle, le regroupement familial pour fêter Noël et accueillir la nouvelle année. Comme à l'accoutumée, son mari et ses enfants se reposent entièrement sur elle. Depuis toujours, elle gère toute l'organisation de ces retrouvailles annuelles, se creuse la tête pour satisfaire les désirs de tous et trouver le cadeau idéal pour chaque membre de sa famille.


Comme d'habitude, son mari se désintéresse complètement de la situation, trop occupé avec son nouveau client, les inventaires et bilans de fin d'année. Il pense : "July est à la maison, elle peut donc facilement s'occuper de tout ça, elle n'a que ça à faire..."

Pourtant, plus les jours avancent, plus le stress envahit notre quinqua. Cette année, elle aurait besoin d'être chouchoutée, encouragée, considérée, reconnue. La joie qu'elle éprouve de recevoir ses enfants qu'elle ne voit pas souvent est aussi intense que son stress. Comme tous les ans, elle se donne à 400 % dans l'organisation des fêtes, oubliant ses bonnes résolutions pour son bien-être personnel. "on verra ça après les fêtes", se dit-elle.


July passe près de huit jours à satisfaire les besoins de tous. Elle range, fait les courses, les repas, sert à table, débarrasse, nettoie (le lave-vaisselle est en panne). Son fils Mickaël réclame beaucoup d'attention. Le pauvre, il se retrouve au chômage après la fermeture de son entreprise, moment que sa chérie a choisi pour l'abandonner, au profit de son meilleur ami. Il est sous anti-dépresseurs et ne comprend pas ce qu'il lui arrive.


July utilise son empathie à bon escient

July retrouve son côté bienveillant et vient en aide au jeune homme pour l'aider à retrouver la joie de vivre. Elle repense à sa coach : "Que lui conseillerait-elle de faire en pareille circonstance ?" Marie-Pierre expliquerait probablement à July qu'elle a le choix entre 2 possibilités et qu'elle seule peut prendre la décision de suivre l'une ou l'autre :

  1. S'apitoyer sur son sort et pleurer avec lui

  2. Le secouer pour l'inciter à regarder en lui comment transformer cette situation en opportunité

July se sent à nouveau stressée et ne sait pas comment réagir. Elle fait part de ses interrogations à son mari, qui lui répond du tac au tac : "Il n'a plus 4 ans, laisses le apprendre par lui-même, c'est la vie. Ça lui passera, il a un bon diplôme, il n'a rechercher un autre poste, il va trouver, je ne m'en fait pas pour lui. Et pour sa copine, c'est qu'il ne la méritait pas. Comme dit le proverbe "Une de perdue, 10 de retrouvées". Il tourne les talons et propose à son gendre une balade en vélo, coupant court à la conversation.


July lui propose un autre regard

Dégoûtée par la réaction jemenfoutiste de son mari, elle choisit de prendre Mickaël à part et de le guider pour transformer cette situation et voir ce qu'elle lui apporte de bénéfique. Inconsciemment, elle reproduit ce que fait Marie-Pierre avec elle, c'est à dire l'emmener à regarder à l'intérieur de lui pour trouver les bénéfices de cette épreuve. Au fur et à mesure de la discussion, Mickaël lui confie qu'il se disputait souvent avec sa chérie, qu'ils n'étaient plus sur la même longueur d'ondes. Elle est en pleine expansion avec son nouveau poste alors que dans son entreprise à lui, le malaise s'amplifiait depuis plusieurs mois. L'épée de Damoclès au-dessus de la tête du personnel apportait beaucoup d'animosité et de jalousies. Chaque personne tirait la couverture à elle et se renfermait dans sa bulle, espérant ainsi sauver son poste. L'ambiance était devenue insupportable et Mickaël partait chaque matin avec la boule au ventre. Il devenait agressif et stressé, ce qui a contribué à l'éloigner de sa chérie. Un cercle infernal dans lequel il ne voyait aucune issue. Combien de temps auraient-ils pu continuer ainsi ?


Lorsqu'il a appris son licenciement, il s'est senti anéanti, frustré, victime d'injustice et se laissait sombrer. Aujourd'hui, July l'amène à réfléchir autrement. Effectivement, la situation est compliquée, mais à la finale, c'est un licenciement économique qui le libère du fardeau qu'il portait en allant travailler à contre-cœur. Il a toujours voulu créer sa propre entreprise de réparation de vélo.


Et si ce licenciement lui en donner l'occasion ? Si ce malheur, à la finale, était une chance de monter son projet avec l'aide de Pôle Emploi, qui pourrait lui accorder une formation en gestion et lui accorder l'Accre ? Cette idée lui redonne le sourire et c'est avec entrain qu'il parle de sa future entreprise à July. Se visualiser en train de réaliser son rêve d'enfant le fait vibrer. Il est bien décidé à voir comment le mener à bien. Il va demander un rendez-vous à sa conseillère et se rendre à la Chambre de Commerce pour avoir d'autres renseignements.


July se sent plus légère. A son tour, elle a aidé son fils chéri à mettre des mots sur ses maux et à changer de regard sur une situation semblant désespérée. Elle oublie sa frustration de ces derniers jours et partage un moment agréable avec Mickaël, qui la sollicite maintenant pour mettre son projet sur papier. Il ne connait rien en organisation, en bureautique et encore moins en gestion. July se sent utile et valorisée de mettre à profit ses compétences d'assistanat de direction au service de son enfant.


C'est vraiment une nouvelle étape dans leur vie à tous les deux !


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux

BONUS OFFERT : Votre Ebook "Identifier ses croyances limitantes "

Cliquez sur l'image pour le demander


  • Youtube
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
  • Pinterest

© 2020 Créé par Marie-Pierre Mouneyres, DesLivresEtVous avec Wix