Quand l'écriture nous aide à gérer nos émotions...

Pourquoi utiliser l'écriture comme thérapie ?

Depuis toute petite, comme je l'ai expliqué dans mon premier ouvrage "Enfin Libérée", j'ai toujours utilisé l'écriture pour me libérer de mes émotions négatives.


En effet, issue d'une famille où les non-dits régnaient en maîtres, j'ai vécu une enfance et une adolescence compliquées. Je ne pouvais pas obtenir de réponse à mes questionnements pourtant légitimes, à savoir "Qui est mon père ? D'où suis-je issue ? Quelle est l'histoire de ma famille paternelle ?"


La feuille blanche, mon amie, mon alliée

Depuis le CP, j'ai pris l'habitude d'écrire mon mal-être, de confier à mon journal intime mes peurs, mes émotions, les injustices que je ressentais à mon égard. Je m'inventais des histoires dans lesquelles mes héroïnes vivaient ce qui m'était interdit.

Je vivais ma vie par procuration ! Quelle tristesse !

La feuille blanche ne juge pas, ne critique pas, elle accepte tout ce que nous pouvons lui confier. Tout le monde peut l'utiliser pour son pouvoir de libération émotionnelle.


La lettre libératrice

Je vous propose un exercice très simple, que j'utilise dès que j'en ressens la nécessité. Je l'appelle "la lettre libératrice". Le principe est simple et extrêmement efficace. Je l'ai fait à de nombreuses reprises, particulièrement envers ma grand-mère. Elle m'a élevée du mieux qu'elle a pu, avec ses propres blessures. Elle m'a transmis beaucoup de croyances limitantes, de peurs et autres freins m'empêchant de m'épanouir dans ma vie de femme. Il m'a fallu un long cheminement, débuté en 2009, pour parvenir à mettre des mots sur mes maux.


La lettre libératrice est la bienvenue lorsque :

  • Vous êtes en colère contre quelqu'un

  • Vous subissez un événement douloureux / perturbant

  • Vous ressentez une émotion négative forte (colère, frustration, tristesse, impuissance, incompréhension,...) qui réactive une blessure (injustice, rejet, abandon, trahison, humiliation).

Le principe est simple :

  • Vous choisissez un endroit calme et tranquille où vous ne serez pas dérangé(e)

  • Vous coupez toute source de distraction (téléphone, télé, Facebook...)

  • Vous créez une ambiance zen et apaisante : bougie blanche, une musique douce sans paroles

  • Vous vous installez confortablement avec des feuilles et deux stylos (au cas où le premier n'ait plus d'encre, lol, c'est du vécu)

  • Vous prenez trois grandes inspirations profondes puis expirez toutes les tensions accumulées

  • Vous commencez à écrire tout ce qui vous passe par la tête en débutant par l'émotion ou la personne à l'origine de votre mal-être du moment

  • Vous écrivez sans lever le nez, en écoutant votre cœur, uniquement votre cœur (on calme le mental, on l'envoie à la plage)

  • Vous vous autorisez à écrire des injures, des noms d'oiseaux et autres expressions vulgaires si le besoin s'en fait ressentir. Nous ne sommes pas dans un texte littéraire, vous seul êtes concerné(e)

  • N'arrêtez que lorsque le stylo s'arrête de noircir la feuille blanche

  • NE RELISEZ PAS

  • Brûlez en conscience les feuilles en remerciant de cette libération

  • Prenez à nouveau trois grandes inspirations profondes et expirez en visualisant la libération de votre mal-être


Gérer ses émotions grâce à l'écriture, c'est utiliser le pouvoir des mots pour nos maux physiques ou psychologiques



Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux

BONUS OFFERT : Votre Ebook "Identifier ses croyances limitantes "

Cliquez sur l'image pour le demander



  • Youtube
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
  • Pinterest

© 2020 Créé par Marie-Pierre Mouneyres, DesLivresEtVous avec Wix